Accueil / Tarn−et−garonne / Lamothe−Capdeville
Le moulin d'Ardus
1/5
Accueil
diaporama
Moulin,Ardus,Lamothe-Capdeville,Tarn-Et-Garonne Le moulin d'Ardus et l'Aveyron

Légende image ci-contre

Superbe moulin sur l'Aveyron, photo prise depuis une plage très fréquentée l'été. Ce moulin fut pendant un temps une boîte de nuit.
 
 
[5] Commentaires des visiteurs du site
Mimi Marie Molinières Samedi 06 Mars 2010 18:04
anciennement propriété de ma famille "Le Vieux Moulin d'Ardus eu appartenu au conte d'armagnac. Il est fondé en titres innaliénables et imprescriptibles datant d'avant 1448.... sa licence IV attribuée par le ministère des sports en 1953 est également attechée uniquement à ce batiment . Ancien bar restaurant night club dirigé par ma famille durant 36 années dans la joie et la bonne humeur. Je compte cette année réouvir le petit moulin situé à 30 mètres de là, également propriétée de ma famille indivis .Bar salon de thé dansant crêperie pizzéria restaurant traditionel gastronomique .Au plaisir de retrouver les milliers de clients amis que je servais lorsque j'avais 15ans ! .
Nadine CARRERE Mercredi 09 Juin 2010 20:49
C'est avec une grande émotion que je découvre pour la première fois ces photos du lieu de mon enfance. Que de bons souvenirs!!! je crois que j'avais entre 6-10 ans quand je venais passer mes vacances sur la plage d'Ardus. Mon père a été maître nageur pendant quelques années. Je n'ai jamais oublié ces belles années, ni tous les enfants avec qui je passais mes journées, Nicolas, sylvie, christiane Molinières, je me rappelle aussi de ses soeurs aînées. Sans oublier tous les autres comme philippe et stéphane ESTAPER, la famille SERRE, la famille LARROQUE (le monsieur qui pêchait sous son parasol bleu). La dame qui vendait ses délicieuses crêpes. Il n'y a rien de plus beaux que les souvenirs d'enfance ! Voilà, c'est avec plaisir que j'aimerai avoir de vos nouvelles. nadine.rummelhard@hotmail.fr
Mimi Molonières Vendredi 10 Décembre 2010 20:10
Bonsoir c'est un concours de circontance qui me fait revenir sur ce blog, Je suis la fille ainée , Mimi qui travaillait au vieux moulin serveuse et disjokey des journées d travail très longues les week ends 22 heures sur 24 et je me souviens aussi de toi , ta maman grande brune fine , souriante et au combien gentille et gâtée chérie ,par ton papa . Le maitre nageur qui montait boire son café et discuter avec mes parents, et avec moi même bien sur. Je n'ai pas oublié , moi non plus le papy qui pêchait sous son parasol bleu au pied de l'escalier du moulin , je me souvieins aussi que parfois papa ton papa l'aidait à s'installer pour une grande partie de la journée . La dame qui confectionnait les crêpes mme Pechméja (qui d'ailleur était la fille de l'ancien meunier du vieux moulin d'ardus son papa avait du arrèter de faire de la farine car il était devenu aveugle , à force de recevoir des éclats de granit qui cinglaient lors du piquage des meules ou crapaudine j'ai oublié les bons termes . Jackie Estaper qui lui aussi venait chaque jours plusierus fois par jour , me voir , boire son café et me porter les caisses de limonade coco périer et autres caisses lourdes. Je regarnissais les frigos pour la journée et le soir je recommençais à complèter ce travail pour la nuit entière. Jusqu'à 6 ou 7 heures du matin !.et à 9 heures tes parents montaient me voir et boire le café j'en termine et à bientot ! bises à tous
Alain Lafargue à Cos Dimanche 04 Janvier 2015 22:46
Très touché de lire ces commentaires de Mimi Molinières, que tous les jeunes du village voulaient approcher à l'époque tellement elle était pétillante ! Et j'en étais, mais un peu timide... J'ai bu mes premiers verres d'alcool (aavais-je 16 ans ?)au Vieux Moulin, avec Papa Molinières, super bonhomme, qui avait (re)donné vie au village. De retour à Cos pour ma retraite récemment, je regarde toujours le Moulin comme un site très chargé d'histoire et de mythes.
Alain Lafargue à Cos Dimanche 04 Janvier 2015 22:50
Très touché de lire ces commentaires de Mimi Molinières, que tous les jeunes du village voulaient approcher à l'époque tellement elle était pétillante ! Et j'en étais, mais un peu timide... J'ai bu mes premiers verres d'alcool (avais-je 16 ans ?)au Vieux Moulin, avec Papa Molinières, super bonhomme, qui avait (re)donné vie au village. De retour à Cos pour ma retraite récemment, je regarde toujours le Moulin comme un site très chargé d'histoire et de mythes.
Ajouter un commentaire
Auteur
Commentaire
Anti-robot (merci de remplacer le chiffre 0 par 2)